Construire sa matrice de led 10x10 pour l'utiliser avec une carte Arduino.

Jérémy Cochoy

2012/06/06

Matrice de LED 10x10 pour une alimentation 5V

Dans ce billet, je vais développer les différentes étapes dans la réalisation d'une matrice de diode 10x10 pour une utilisation avec des tensions de 5V (Il faudra prévoir une/des résistances dans le circuit qui contrôleras les transistors).

Quel est l’intérêt de réaliser une matrice soit même? Certainement pas le prix, puisqu'on trouve des matrices 8x8 à 3€ sur un célèbre site d'enchère. Ni la qualité esthétique, puisque vous vous rendrez vite compte qu’aligner parfaitement les diodes relèverais du miracle.

Non, ce que l'on cherche ici, c'est la satisfaction d'avoir réalisé son premier circuit, et d'avoir fait le premier pas vers un nouveau monde. À mes yeux, ce projet est le plus simples des projets utile accessible à un néophyte, et fait suite à l'hello world.

Le projet terminé
Le projet terminé

Je vous fourni le projet Eagle contenant schéma et PCB, pour que vous puissiez imprimer le PCB ou simplement modifier le design ; led_matrix.7z.

Dessin du circuit (PCB), détermination des composants

La première étape consiste à réaliser le circuit via un logiciel spécialisé, par exemple Eagle, en s’aidant des lois de la physique (Loi des mailles, des noeuds, et U=RI :) ) pour s'assurer que l'on a les bonnes tensions / intensités. J'ai réaliser les calculs pour des leds vertes haute luminosité. Notez que le seuil de tension (aussi appelé Forward Voltage) des led vari aelon les couleurs (2~2.6v pour les rouges/oranges/jaunes et 3~4V pour les vertes/bleu). Dans la configuration que j'ai réaliser, prévu pour une alimentation de 5V, on ne peut allumer les LED qu'une à une pour espérer une intensité lumineuse acceptable. Dans l'ensemble, pour l'adapter a d'autres tensions, vous pouvez vous contenter de recalculer/mesurer les résistances.

Notez que les transistors n'ont pas de résistance sur leur base. Vous DEVEZ en placer. Pour ma part elles figureront coté contrôleur, car je prévoir l'usage d'un démultiplexeur qui diminuera le nombre de résistances nécessaires.

Voilà la bête :

Schéma de la matrice
Schéma de la matrice

Une fois le schéma réalisé, le choix des connecteurs fait, les connexions vérifiés, on peut passer au dessin du PCB. Une petite réflexion vous conduira a la conclusion qu'il est impossible de relier les connexions avec une piste de cuivre simple face sans qu'elles se chevauchent. La solution? De petits fils qui vont venir jouer le rôle de pont. Cela se caractérise par le fait que les pistes ne sont pas complètement reliés, comme Eagle l’indique par la présence de 'fils aériens'. Sachez au passage que j'ai du réaliser le rooting (câblage) à la main, pour obtenir quelque chose d'esthétique.

Le PCB
Le PCB

Après tout ce travail, il ne reste qu'à prier pour que ne figurent pas d'erreurs, et fabriquer le circuit.

Le montage

Après quelques semaines, je reçoit le circuit que j'avais commandé. Et oui, vous avez crus que je ferait le circuit moi même? Commandé auprès d'un particulier qui ne traite que les commandes de particuliers ; http://etronics.free.fr si vous me demandez de le dénoncer. Je sort les câbles, la soudure, et me prépare à poser la "deuxième couche" du circuit. Ah mais, il ne manquerait pas la moitié des trous?!


Bon, on essaye de retourner la situation à son avantage. Et si on se contentais de petites agrafes reliés entre elles via un long fil métallique? Mais oui! Ça fonctionne, et c'est même très pratique!

Placement des bootstraps en agrafes. Deuxième piste

Après ceci vous pouvez commencer à placer les composants. Commencez par les résistances puis les diodes (dans l'ordre inverse vous aurez du mal à les monter...).

Bootstraps et LEDs
Bootstraps et LEDs
LEDs et résistances
LEDs et résistances

Viennent alors les derniers composants : transistors, headers, OUF! C'est terminé!

Il ne reste que le dernier composant!
Il ne reste que le dernier composant!

Petit rappel sur l'utilisation

À vous de faire une plus grosse matrice! ;)

NB : Le montage que j'ai fait n'est pas la seul solution pour réduire le nombre de connections. Il existe des multiplexages à 'haute impédance', se basant sur le fait que l'on ne connecte que 2 broches sur l'ensemble des combinaisons possible (Sonelec-musique). Je ne garantit pas que ce soit une bonne idée pour utiliser conjointement avec des LED haute luminosité et un microcontroleur. Si quelqu'un a testé, je suis curieux de savoir ce que ça donne.